STUDY IN FRANCE
STUDY
Study Abroad
France

Selon le dernier rapport de l`UNESCO, La France est le 3ème pays d’accueil des étudiants en mobilité, après les États-Unis et le Royaume-Uni, plus de 280  000 étudiants étrangers, soit 12,3% des étudiants

Paris désigné comme la meilleure ville étudiante au monde pour la deuxième année consécutive par le classement du bureau d’études britannique QS (Quacquarelli Symonds Ltd).

  •  QS qui se base sur plusieurs critères :
    • la performance des universités
    • la qualité de vie
    • la diversité des étudiants
    • les perspectives d’emploi
    • le montant des frais d’inscription
  • La France doit ses performances à sa capacité de recherche et à ses réussites dans des domaines divers – les bio et nano technologies, les mathématiques, la physique, la médecine et la santé, la sociologie, le droit, l’archéologie....  
  • Etudier en France, c’est intégrer un des systèmes d’enseignement les plus diversifiés et les plus performants
  • 5ème puissance économique mondiale, la France est aussi l’un des pays les plus ouverts aux investissements étrangers.
  • La mise en œuvre des Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES), outil d’échange et de mutualisation entre enseignement supérieur et recherche, réaffirme la volonté de maintenir les performances françaises au niveau international.
  • Issue d’une longue tradition, l’excellence des formations françaises s’appuient sur un réseau national d’environ 3500 établissements d’enseignement supérieur publics et privés et de centres de recherche de renommée internationale :
    • Plus de 70 universités et 26 PRES
    • Plus de 200 écoles d’ingénieur, 200 écoles de commerce et de management
    • 120 écoles supérieures d’art publiques
    • 20 écoles d’architecture
    • Plus de 3000 autres établissements, écoles ou instituts spécialisés qui concernent des secteurs spécifiques - les carrières sociales, le paramédical, le tourisme, le sport, la mode, le design, ou encore les lycées préparant au Brevet de technicien spécialisé (BTS) ou aux concours d’entrée dans les Grandes Écoles (CPGE).
  • Pour assurer la qualité de ses formations, La France consacre 1,4% de son PIB à l’enseignement supérieur, ce qui garantit la qualité et la reconnaissance des diplômes délivrés.
  • Dans les établissements publics, l’État prend directement en charge une part très importante du coût réel des études de chaque étudiant  - de 10  000 à 14  000 euros par an.
  • Ce dispositif national de financement permet de maintenir le coût des frais d’inscription à l’un des niveaux les moins élevés du monde, tout en garantissant la qualité des diplômes délivrés.
  • Aucune distinction entre les étudiants étrangers et les étudiants français: exigences d’accès identiques, mêmes diplômes délivrés et coûts d’inscription.

VIVRE EN FRANCE: UN VERITABLE ATOUT

Une qualité de vie certaine

  • Aides et réductions accordées aux étudiants pour leur garantir une bonne qualité de vie : système de santé moderne, réseau de transports publics efficace, aides au logement, restauration universitaire (RU), accès privilégié aux institutions culturelles et sportives...
  • Divers loisirs possibles hors des villes avec une variété de paysages, allant des côtes maritimes aux massifs montagneux.

Un dynamisme culturel envié

  • Littérature, cinémas, musées, théâtres, opéras, cafés, gastronomie, mode sont présents au quotidien et confirment le rôle majeur de la France dans le domaine culturel et d’une ouverture réelle aux cultures du monde.
  • Plusieurs manifestations et festivals toute l’année et particulièrement en période estivale (Pour plus d’informations : http://francefestivals.com)

Au carrefour de l’Europe

  • Avec 9 pays frontaliers, La France est idéalement située pour découvrir l’Europe.
  • Proximité de villes comme Amsterdam, Londres, Berlin, Bruxelles, Barcelone, Munich ou encore Milan – une occasion de découvrir l’Europe le temps d’un week-end ou d’un plus long séjour.
  • De nombreux établissements français intègrent des parcours européens à leurs formations, cours ou stages en entreprise.

La Francophonie comme ouverture sur le monde

  • La langue française, parlée par plus de 220 millions de personnes dans le monde, est la langue officielle de 32 États répartis sur les 5 continents.
  • Avec l’anglais et l’allemand, le français est la langue de travail de l’Union Européenne et ses trois capitales Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg sont francophones.
  • Le français est aussi l’une des 6 langues de travail à l’ONU, l’une des deux langues officielles du Comité International Olympique, l’une des langues officielles de l’Union Africaine.

Source: Campus France

Visa requirements
  • Tous les étudiants, non ressortissants de l’Espace Economique Européen, d’Andorre, de Monaco, de Suisse, de San-Marin et du Vatican, doivent obtenir un visa de long séjour pour suivre leurs études en France quand le séjour est supérieur à 3 mois.
  • Les demandes de visa se font auprès du Consulat ou de l’Ambassade de France du lieu de résidence.
  • La procédure de demande de visa intervient une fois que l’étudiant dispose d’un certificat d’admission dans un établissement d’enseignement supérieur.
  • Le visa national long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) « étudiant » (>3 mois)
    • Le visa long séjour valant titre de séjour est accordé aux étudiants étrangers désirant poursuivre leur scolarité dans un établissement d’enseignement supérieur pour une durée supérieure à 3 mois.
    • Ce visa vaut titre de séjour pendant toute la durée de sa validité, dès lors qu’il a été visé par l’OFII (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration).
    • Il suffit pour cela de contacter l’OFII, dès l’arrivée en France (www.ofii.fr)
  • À l’issue du visa (VLS-TS) «  étudiant », une carte de séjour pluri-annuelle peut être accordée pour la poursuite des études.
  • Les étudiants mineurs doivent demander un « visa pour mineur scolarisé en France » et n’ont pas d’obligation de demande titre de séjour en France.
  • Le visa de long séjour VLS-TS «  scientifique-chercheur  » (>3 mois) est destiné aux titulaires d’un diplôme au moins équivalent au Master, venant en France pour mener des travaux de recherche ou pour dispenser un enseignement de niveau universitaire : doctorants, chercheurs, enseignants-chercheurs.
  • Un visa touristique, quel qu’il soit, ne peut jamais être transformé en visa étudiant, ni en France, ni dans aucun autre pays de l’Union Européenne.
  • Faire la demande le plus tôt possible et, dans tous les cas, au moins 2 mois avant la date de début des cours.
    • Maurice parmi les 32 pays dotés d’une procédure obligatoire d’inscription en ligne (procédure CEF). Cette procédure doit être obligatoirement suivie pour l’obtention du visa
  • Suite à l’entretien d’évaluation et dès réception de l’accord de pré-inscription, la demande de visa est déposée par l’étudiant et suivie par l’Espace Campus France.
  • Pour plus d`informations:
Photo 1
Photo 1
Cost of living
  • Le coût de la vie quotidienne peut varier du simple au double entre la province et Paris.
  • La moyenne pour un budget mensuel : entre 800 euros en province et 1, 000 euros à Paris.
  • Droits d’inscription dans les établissements français d’enseignement supérieur fixés par l’État pour l’année 2014-2015 (incluant  l’accès aux bibliothèques universitaires):
    • 189 euros pour les étudiants en Licence
    • 261 euros pour les étudiants en Master
    • 396 euros pour les étudiants en Doctorat
    • 615 euros pour les étudiants en Écoles d’ingénieurs
  • Frais supplémentaires
    • Adhésion obligatoire à la sécurité sociale étudiante : 213 euros
    • Prestations spécifiques ou liés à certains programmes
  • Le coût des inscriptions dans les établissements privés, notamment les écoles de commerce, est plus élevé.
Immigration options

Après obtention du diplôme:

 

Étudiants étrangers titulaires d’un diplôme au moins équivalent du Master

  • Peuvent obtenir une autorisation provisoire de séjour valable de 6 mois à 1 an et non renouvelable, à l’issue de la validité de la carte de séjour «étudiant».
  • Autorisation qui permet d’occuper un emploi salarié dans la limite de 60 % de la durée légale du travail.
  • Si le contrat le travail est en relation avec la formation suivie, assorti d’une rémunération au moins égale à une fois et demie le SMIC, la demande de changement de statut, d’étudiant à salarié, à faire en préfecture, permet de travailler à plein temps lorsqu’elle est accordée (ce n’est pas automatique).

Autres étudiants

  • Le recrutement par une entreprise, à l’issue des études, implique un changement de statut, d’étudiant à salarié, en suivant une procédure spécifique avec présentation du contrat de travail ou de la proposition d’embauche émanant d’une entreprise française.
Embassy

Mauritius Embassy - Paris, Republic de France

 

127 Rue de Tocqueville 
75017 Paris
Website
Telephone
020 331 42 27 30 19 (Embassy)
020 331 42 27 99 50 (Consular section)
020 331 42 27 99 44 (Minister-Counsellor)
020 331 42 27 81 90 (Second Sec)
Fax (Secretariat)
020 331 40 53 02 91
Fax (Consular) 020 331 47 66 50 34
Email
Which agencies to contact?
Read our blogs and reviews
unknown yet
Photo 2